Nous utilisons des cookies pour que votre visite sur notre site web soit encore plus agréable et conviviale pour vous. Lorsque vous visitez notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous le souhaitez, vous pouvez à tout moment modifier leurs paramètres.
› En savoir plus › Valider

 Une journée dans la vie de …

Benoît MontoisyBenoît Montoisy, Contact Particuliers Sud (Production IARD)

Benoît Montoisy 

En quoi consiste son travail

« Dans mon équipe, nous nous occupons principalement de la souscription en Auto, Incendie, Risques simples et Individuelle circulation. Autrement dit, des offres et des nouvelles affaires que nous recevons du courtage. Nous ne sommes pas un call center à proprement parler, mais nous avons un numéro vert, ce qui fait que les courtiers nous appellent aussi souvent pour la gestion de leurs contrats existants. Pour vous donner une idée, nous recevons plus de 50 coups de fil par jour et par personne. »

Une chose est certaine

Allianz en Belgique est une société de service

 

Une journée-type

« J’arrive généralement avant 7h30. Je viens en moto, c’est plus rapide pour parcourir les 40 km qui séparent mon domicile du boulot. Le fait d’arriver tôt me permet de me concentrer sur le travail administratif au calme. A 8h30, on se connecte au module Solidus qui sert à gérer les appels téléphoniques. Et c’est parti pour les appels entrants ! Le temps de midi, on se met d’accord entre nous pour organiser la permanence téléphonique. Et pour le soir, nous avons un planning. »

 
 

Aux premières loges

« Comme nous sommes en première ligne, nous ressentons beaucoup plus la pression extérieure. Nous sommes aux premières loges lorsque le courtier n’est pas satisfait ou lorqu’il est pressé par un client. Nous sommes aussi bien placés pour nous rendre compte que le marché est moins facile pour le courtier. Les clients ont en effet plus de choix et sont bombardés d’informations via internet ou les médias. »

 
 

Un truc pour gérer la pression ?

« Chacun gère ça à sa manière. Pour faire ce job, il faut être capable de gérer le stress, être organisé, et surtout être à l’écoute. Nous recevons des demandes très diverses auxquelles il faut chaque fois essayer de répondre le mieux possible. Comme je dis souvent, nous sommes une société de service. Il ne faut pas oublier que le courtier est notre principal client. »

 
 

Ce qu’il préfère dans son job

« C’est vivant. On a bien entendu des tâches répétitives comme tout le monde, mais chaque jour, il se passe quelque chose de différent. J’ai aussi la chance de travailler dans une bonne équipe et d’avoir des managers à l’écoute. »

« C’est vraiment un job de contact. Avec les courtiers bien sûr, parfois aussi avec les clients, mais aussi avec les collègues de notre équipe et ceux d’autres services »

 
 

La volonté de gagner » selon Benoît

« Dans notre boulot, je dirais que c’est s’efforcer de répondre aux attentes du courtier, tout en limitant l’attente au téléphone. »

« Au niveau du sport, je participe aux matchs intersociétés de squash et de tennis dans le cadre du Club. Cette activité me permet aussi de rencontrer des gens d’autres services. »