Nous utilisons des cookies pour que votre visite sur notre site web soit encore plus agréable et conviviale pour vous. Lorsque vous visitez notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous le souhaitez, vous pouvez à tout moment modifier leurs paramètres.
› En savoir plus › Valider

 Infos pratiques auto

Une assurance conducteur n'est pas un luxe

Une assurance conducteur n'est pas un luxe

Le conducteur d'un véhicule automobile en tort n'a pas droit à la moindre indemnisation dans le cadre de son assurance responsabilité. Pour être indemnisé pour vos blessures, mieux vaut donc souscrire une assurance conducteur.

Protection du conducteur en cas d'accident en tort

La loi protège les usagers faibles de la route (piétons, cyclistes, passagers, …) contre les conséquences d'un accident de la route. Les choses sont par contre différentes pour le conducteur d'une voiture impliquée dans un accident. Si vous n'êtes pas en tort, l'assureur de la partie adverse responsable vous remboursera les dommages. Mais si vous êtes bel et bien en tort (ou si les responsabilités ne sont pas immédiatement établies) et êtes vous-même blessé, vous serez alors laissé à votre triste sort...

À moins d'avoir une assurance conducteur. Celle-ci vous protégera en effet en tant que conducteur d'un véhicule automobile si vous êtes en tort.

Les possibilités dans ce cas sont nombreuses :
  • remboursement des frais médicaux et d'hospitalisation
  • indemnisation en cas d'invalidité
  • indemnisation en cas de décès.
  • indemnisation par jour d'hospitalisation.
Plusieurs options existent également en ce qui concerne les assurés :
  • couverture d'un seul conducteur pour tous les véhicules automobiles qu'il conduit
  • couverture de tous les membres de la famille pour tous les véhicules automobiles qu'ils conduisent
  • couvertures spécifiques pour les conducteurs de motos et cyclomoteurs.

Bon à savoir

Un conducteur en tort ne bénéficie pas de la même protection qu'un usager faible de la route.